Fédération Nationale des Entreprises et Territoires d'Avenir

FNAE-ZUS
Échanger et Mutualiser nos expériences pour mieux réussir...

Actualités

Avril  2011 : Prorogation des Zones Franches Urbaines - Dispositif d'information et de communication Mai/Juin 2011

Avril 2011 : Prorogation des Zones Franches Urbaines - Dispositif d'information et de communication Mai/Juin 2011

La FNAE-ZUS, le Collectif pour la défense des droits ZFU et de nombreuses collectivités pilotes des ZFU en France ont entrepris une importante action d'information et de communication afin de convaincre de la nécessité de proroger le dispositif des ZFU après le 31 décembre 2011.


Suite à plusieurs réunioons de travail organisées par différentes villes impliquées dans l'action, (Strasbourg, Marseille, Toulouse, Avignon, Lyon, Evry, Nancy, Grenoble, Villiers-le-Bel, Maubeuge, Trappes, Garges-lès-Gonesse, Les Mureaux, Sens..) associant collectivités locales, associations d'entreprises et parlementaires, le principe d'un plan de communication commun intégrant un forum natrional à Marseille a été entériné.


Afin de nous confirmer votre intention de mobilisation dans les semaines quui viennent sur ce sujet majeur, nous vous remercions de bien vouloir nous adresser le questionnnaire dument rempli que vous retrouverez sur le lien ci-dessous :


http://www.fnae-zus.org/Telechargements


Pour toute information complémentaire, contacter :

FNAE-ZUS - Mounia BELGHAZI - 04.66.38.28.36 - contact@fnae-zus.org

Agence La Sud Compagnie - Mélanie GENTOT - 04.91.59.84.94 - melanie.gentot@lasudcompagnie.com


 

Retour sur la réunion du Collectif du 02 février 2011

Retour sur la réunion du Collectif du 02 février 2011


Le président Jacques MURA et les députés Geneviève FIORASO et Roland BLUM ont réuni le mercredi 2 février tous les membres actifs

du Collectif à l’Assemblée Nationale, rejoints par les députés Sylvie ANDRIEUX et François PUPPONI ainsi que par François GARAY maire

des MUREAUX.

      L’essentiel de l’ordre du jour s’est situé dans la préparation d’un rapport rédigé en commun par tous les intervenants dans le dispositif

ZFU et destiné à être remis au Ministre de la Ville monsieur Maurice LEROY

      Dès le 7 février un canevas a été soumis à tous les membres actifs du Collectif.


      Lui-ci est organisé autour de 3 grands points :

            La vertu du dispositif ZFU dans sa conception générale

            Les effets de levier inhérents au dispositif déclinés par thématique

             Nos préconisations



Le principe est que chacun alimente ce cadre de travail par ses réflexions, ses données et ses exemples concrets.

Tous les membres du collectif ont bien entendu le président de la FNAE-ZUS présentant l’année 2011

comme s’annonçant être celle de tous les dangers mais qui grâce à notre forte mobilisation doit devenir celle de tous les espoirs.

 

Xavier Giocanti, cofondateur de Résiliance, une holding spécialisée dans la conception, la réalisation et le pilotage de projets immobiliers, se veut optimiste.:

Xavier Giocanti, cofondateur de Résiliance, une holding spécialisée dans la conception, la réalisation et le pilotage de projets immobiliers, se veut optimiste.:


"Les quartiers Nord de Marseille ont un fort potentiel"

Extraits du journal la Provence du 3 mai 2011

Propos recueillis par M. Bernard CHAILLAN " La Provence "

B.C : l'aspect incitatif, avec les avantages fiscaux accordés via la zone franche urbaine, a dû être une puissante motivation pour les entreprises...


X.G. :
C'est évident. Moi qui aie été chef de projet des zones franches urbaines à Marseille lorsqu'elles ont été lancées par Jean-Claude Gaudin, au cœur des années 90, j'en connais toutes les potentialités et tous les avantages. Cela dit, il ne faut pas tout ramener à la dimension financière et fiscale, aussi forte soit-elle. L'idée, c'était aussi de créer un cercle vertueux, d'enclencher une dynamique. Qui aurait pu imaginer, il n'y a pas si longtemps, qu'un tel centre d'affaires, convivial,aux services adaptés, pourrait s'implanter à la Delorme, dans un secteur dont la réputation n'est pas nécessairement fameuse !

Avec cette Cité de la cosmétique, c'est nous qui nous sommes intégrés. En favorisant cette mixité sociale et économique, c'est l'image du quartier qui change. Et l'image que les habitants ont d'eux-mêmes et de leur quartier change aussi. Et ça vaut aussi, par exemple, avec le village d'entreprises qui est implanté au Plan-d'Aou.

B.C. : le dispositif des zones franches urbaines, créé en 1996, doit s'achever à la fin de l'année. Qu'en pensez-vous ?


X.G. :
Nous sommes désormais dans une logique du donnant-donnant avec l'État. Nous avons fait nos preuves avec la valorisation des secteurs concernés, ici, par les ZFU. Il faut que nous portions de nouveau une vraie force de conviction, avec l'ensemble des partenaires et des collectivités. Les zones urbaines franches, seconde génération (depuis 2004) seront, elles, poursuivies. Et puis, il ne faut pas oublier les gros investissements qui ont été réalisés par l'État, via l'Anru et les Grands projets de ville.

 

Marseille : Les Zones Franches Urbaines en danger

Marseille : Les Zones Franches Urbaines en danger

Extrait du 20 minutes.fr - 06 avril 2011


Les entrepreneurs s'élèvent contre la fin des avantages fiscaux des ZFU


Si les zones franches urbaibnes (ZFU) sont "défiscalisées, je risque de mettre la clef sous la porte". Le ton grave, Laurence Michel, chef d'entreprise installée en ZFU, ne cache pas sa colère. Mises en place à Marseille Nord et dans le 14e arrondissement, les zones franches urbaines sont des territoires délimités par la loi où les entreprises bénéficient d'avantages fiscaux pour favoriser l'emploi dans les quartiers cumulant les plus forts taux de chômage. Un tiers des embauches doit concerner les résidents en zones urbaines sensibles de l'agglomération. Un côté social qui plaît aux entreprises. En 2008, Laurence Michel implante sa socièté, Biologis, une société de transport, dans le 14e arrondissement, à la station Alexandre. "J'ai embauché six salariés, dont un tiers habite dans les quartiers", se réjouit la chef d'entreprise.


13000 emplois créés

Mais pour combien de temps? La fin des avantages discaux des ZFU devrait intervenir au 31 décembre 2011. Dans cette zone, où le chômage flirte autour de 30%, la nouvelle fait des vagues. "Le dispositif doit être prolongé", insiste Garo Hovsepian, maire PS des 13e et 14e arrondissements. "On se bat pour que les choses évoluent. On va se retrouver avec des gens au chômage dans des quartiers où c'est déjà difficile", s'insurge de son côté Samia Ghali, maire PS des 15e et 16e arrondissements. Pour Jean-Pierre Delbes, Gérant de l'entreprise Mistral propreté service, installé à Marseille nord, "la fin des ZFU signerait l'arrêt de mort du désenclavement des zones défavorisées."

"sur ce dossier, Marseille affiche un consensus politique claire, avec le soutien des associations d'entreprises en faveur de la prorogation des ZFU", insiste -t-on à la communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Un argumentaire qualitatif a été remis à Éric Raoult, député-maire UMP du Rainsy (seine-saint-denis) et président du groupe de travail ZFU, développement économique et emploi  dans les quartiers, en mars. En 14 ans, les ZFU ont permis la création nette de 34000 établissements et plus de 13000 emplois. La mobilisation n'est pas près de s'arrêter.


 

Voir les archives

ANNUAIRE

Liste complète

Copyright©ENTREPRISES ET TERRITOIRES D'AVENIR- 2012 | Conception site internet : www.expressiv.net
Site réalisé avec le concours de la Délégation Interministérielle à la Ville (DIV)
et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC)

Fédération Nationale des Entreprises et Territoires d'Avenir
Maison des Initiatives - Parc Kennedy
Bât C - 285 Rue Gilles Roberval - 30900 NIMES - Tél : 04 66 38 28 36 Fax : 04 66 02 42 32