Fédération Nationale des Entreprises et Territoires d'Avenir

FNAE-ZUS
Échanger et Mutualiser nos expériences pour mieux réussir...

Actualités

ZFU, quel avenir ?

ZFU, quel avenir ?



ZFU, Qu'elle Avenir ?

Extrait de la lettre mensuelle ZFU n° 16 de la Ville de Grenoble (septembre 2011)

 “Maintenir et amplifier l’indispensable mobilisation” Entretien avec Jacques MURA, président de la FNAE-ZUS

Avec Bruno Détrie, rédacteur.


Près de 15 ans après sa création, quel bilan tirez-vous du dispositif des zones franches urbaines ?

Le groupe de travail « ZFU, développement économique et emploi dans les quartiers» auquel j’ai participé en qualité de président de la FNAE-ZUS a produit une analyse qui montre que le dispositif Zone Franche Urbaine (ZFU) a largement fait ses preuves. Les ZFU se sont incontestablement révélées être d’excellents outils de développement sur des territoires urbains touchés par des difficultés économiques et sociales importantes. Elles ont contribué à en changer l’image et ont permis d’enclencher un processus vertueux et dynamique de revitalisation urbaine, économique et sociale, en accélérant l’implantation d’entreprises et en développant la création d’emplois et d’activités nouvelles.


Suite à la publication du rapport et aux propos du ministre, comment réagit la Fédération Nationale des Associations d'Entrepreneurs en Zones Urbaines Sensibles ?


Les propos du ministre de la ville, Monsieur Maurice Leroy, prônant la prorogation des droits ZFU au-delà du 31 décembre 2011, vont donc dans le bonsens et la fédération en a pris acte. Mais notre inquiétude reste grande.

Tout d’abord, si le rapport rédigé par Monsieur Raoult, présente un large éventail de propositions, l’ensemble est situé dans un certain flou qui incite plutôt à la méfiance quant à la mise en place effective de dispositions cohérentes. Cette inquiétude est renforcée par les propos du ministre de la ville qui, au-delà d’une déclaration de principe, ne s’engage concrètement en rien. Enfin, le contexte qui préside à l’élaboration de la loi de finances pour 2012 n’incite pas particulièrement à l’optimisme. Voilà pourquoi la Fédération a une position très réservée et appelle à maintenir et amplifier l’indispensable mobilisation et appelle les entreprises à signer la déclaration commune pour la prorogation des ZFU, accessible sur le site www.collectif-national-de-defense-des-droits-zfu.com. 

 

Pouvez-vous expliciter concrètement la position de la Fédération ?

Aujourd’hui, le risque est très clairement que le dispositif soit reconduit mais en réduisant de façon inconsidérée ses éléments moteurs. C’est pour cette raison que la FNAE-ZUS demande avec force :

- que le dispositif soit pérennisé pour une durée minimum de 5 ans, soit jusqu’en 2016, et non simplement pour trois années comme le rapport le suggère.

-   que l’on revienne aux conditions d’exonération telles qu’elles prévalaient avant le 1er janvier 2009, date à laquelle elles ont été rabotées.

-      l’on définisse et mette en place des outils d’évaluation et de surveillance pour permettre la capitalisation des résultats.

- que l’engagement soit pris de ne pas modifier les règles en cours de déroulement des dispositifs.[/size]

Toute reconduction limitée du dispositif constituerait une véritable hérésie dont l’Etat serait la première victime sans compter les importants dommages collatéraux qui ne manqueraient pas de se produire sur le terrain local. Ces territoires à fort enjeu de cohésion sociale doivent absolument être considérés à leur juste valeur.


LA FNAE-ZUS en quelques mots :


La Fédération Nationale des Associations d'Entrepreneurs en Zones Urbaines Sensibles (FNAE-ZUS) a pour objet de rassembler, d'informer et de représenter les associations d'entrepreneurs et les chefs d'entreprises implantées en ZFU et ZUS dans un esprit d’échanges et de mutualisation des expériences.

Ses missions :

- collecter et de diffuser toutes les informations relatives au dispositif ZFU-ZRU[/size]

- valoriser ses résultats nationaux et locaux[/size]

- regrouper et défendre les Intérêts des chefs d'entreprises[/size]

- promouvoir la création de nouvelles associations d'entrepreneurs et de les fédérer[/size]

- capitaliser les initiatives des associations et de les mobiliser sur des actions d'insertions visant notamment l'emploi.[/size]

Vous trouverez ci-dessous tous les liens utiles pour en prendre connaissance.

Le suivi du tour de France des ZFU :


http://avenirdeszfu.posterous.com/

 

L’argumentaire commun en direct :

http://www.fnae-zus.org/La-ZFU/1_Telechargements


Pour signer et faire signer en ligne la déclaration commune :







TOULOUSE : LA ZFU ON Y CROIT

TOULOUSE : LA ZFU ON Y CROIT

Depuis le 1er août, Blandine Cerutti est en poste à l’Espace ZFU en tant qu’assistante aux côtés de Michel Jacomet. En cette période estivale relativement calme, elle a néanmoins été sollicitée et a  pu accueillir de nombreux porteurs de projets et entrepreneurs venus se renseigner sur les conditions d’implantation en ZFU.

En effet, rappelons que l’actuel dispositif est en place jusqu’au 31 décembre 2011 et que beaucoup s’interrogent sur la prorogation du dispositif ZFU, ou du cadre d’un éventuel nouveau dispositif à venir. Si en juillet, le Ministre de la Ville, Maurice Leroy a donné des indications pour une prorogation de ce dispositif, de nombreuses interrogations subsistent quant à de nouvelles modalités : durée des exonérations, nouvelles clauses d’embauche des résident des ZUS…

Depuis plusieurs années, la FNAE – ZUS – Fédération Nationale des Associations d’Entrepreneurs des Zones Urbaines Sensibles mobilise élus et milieux économiques, interpelle les pouvoirs publics afin d’obtenir une prorogation au-delà du 31 décembre 2011, et ce dans les conditions qui prévalaient avant 2009.

Collectif de Défense des Droits ZFU

Collectif de Défense des Droits ZFU


Retrouvez tous les liens utiles pour suivre les démarches du Collectif de défense des droits ZFU :


Le suivi du tour de France des ZFU :


http://avenirdeszfu.posterous.com/



 L’argumentaire commun en direct :


http://www.fnae-zus.org/La-ZFU/1_Telechargements



Pour signer en ligne la déclaration commune pour la prorogation des ZFU :


http://www.collectif-national-de-defense-des-droits-zfu.com/DECLARATION-COMMUNE-POUR-LA.html?var_confirm=uNriq7on#sp10


 

Roland Ries, sénateur-maire de Strasbourg, a choisi de s’associer à l’initiative de la FNAE-ZUS

Roland Ries, sénateur-maire de Strasbourg, a choisi de s’associer à l’initiative de la FNAE-ZUS

 

Communiqué de presse[/b]

 

 

Déclaration commune pour la prorogation des zones franches urbaines : participation du maire de Strasbourg à une mobilisation nationale[/b]

 

Roland Ries, sénateur-maire de Strasbourg, a choisi de s’associer à l’initiative de la Fédération Nationale des Associations d’Entreprises-Zones Urbaines Sensibles (FNAE-ZUS) et de signer à son tour, aux côtés d’élus de tous bords, la déclaration commune pour la prorogation des Zones Franches Urbaines (ZFU) portée par l’ensemble des villes françaises abritant au moins une ZFU.

 

Autour du slogan « Ensemble pour l’avenir des ZFU », la FNAE-ZUS s’emploie actuellement à sensibiliser la classe politique sur la nécessité de proroger au-delà du 31 décembre 2011 le dispositif des ZFU, créé en 1997 en vue de relancer l’activité économique et l’emploi mais aussi améliorer les conditions sociales et la qualité de vie dans les banlieues. Ce dispositif permet aux petites entreprises de moins de 50 salariés de s’implanter dans des quartiers prioritaires en bénéficiant d’exonérations fiscales et sociales durant cinq ans. Une centaine de ZFU existe aujourd’hui en France. Strasbourg en abrite deux, dans les quartiers de Hautepierre et du Neuhof.

 

Un rapport sur la question doit être remis à la fin du mois au gouvernement par le député-maire du Raincy, Eric Raoult (UMP), qui préside depuis novembre 2010 le  groupe de travail « ZFU, développement économique et emploi dans les quartiers ».

 

En signant cette déclaration, le maire de Strasbourg reconnaît les apports bénéfiques de ces exonérations qui auront contribué, en particulier au Neuhof, au renouvellement du quartier, à la création de plusieurs centaines d’emplois ainsi qu’au retour des commerces et services de proximité. Mais Roland Ries souligne aussi la nécessité de proroger le dispositif car celui-ci permettra de valoriser les programmes en cours ou à venir en leur garantissant une attractivité certaine tout en consolidant le potentiel d’embauches des habitants des deux ZFU strasbourgeoises.

Voir les archives

ANNUAIRE

Liste complète

Copyright©ENTREPRISES ET TERRITOIRES D'AVENIR- 2012 | Conception site internet : www.expressiv.net
Site réalisé avec le concours de la Délégation Interministérielle à la Ville (DIV)
et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC)

Fédération Nationale des Entreprises et Territoires d'Avenir
Maison des Initiatives - Parc Kennedy
Bât C - 285 Rue Gilles Roberval - 30900 NIMES - Tél : 04 66 38 28 36 Fax : 04 66 02 42 32