Fédération Nationale des Entreprises et Territoires d'Avenir

FNAE-ZUS
Échanger et Mutualiser nos expériences pour mieux réussir...

Actualités

Daniel Raoul rejoint le mouvement pour la prorogation des ZFU

Daniel Raoul rejoint le mouvement pour la prorogation des ZFU


Vice-Président de la Commission des affaires économiques, le Sénateur de Maine et Loire M. Daniel RAOUL s'est associé à la mobilisation nationale en faveur de la prorogation des ZFU après le 31 décembre 2011, en signant la déclaration commune pour la prorogation des zones franches urbaines...

Denain rejoint le mouvement pour la prorogation

Denain rejoint le mouvement pour la prorogation

Ville centre de la communauté d’Agglomération de la porte du Hainaut et pôle secondaire de l’arrondissement Valenciennois, Denain est une ville en pleine mutation économique.  Dans cette dynamisation de l’économie, la Zone Franche constitue un vrai levier sur l’ensemble du territoire et offre de réelles perspectives d’avenir. Consciente de cet excellent outil de développement économique le Maire de Denain Anne-Lise DUFFOUR-TONINI a signé la déclaration
commune pour la prorogation des Zones Franches Urbaines.

Pierre COHEN défend la Zone Franche Urbaine

Pierre COHEN défend la Zone Franche Urbaine

Pierre COHEN, Député-maire de TOULOUSE, s'associe à la mobilisation nationale en faveur de la prorogation des zones franches urbaines, après le 31 décembre 2011. La Zone Franche Urbaine de TOULOUSE, d'une surface de 660 hectares, représente 3021 établissements, 8816 et plus de 50000 habitants. Depuis sa création en janvier 2004, elle a permis de créer 5390 emplois et 3414 établissemnts, principalement dans le secteur des services à la personne et aux entreprises.


"L'action que conduit la FNAE-ZUS en faveur des quartiers défavorisés des Zones Urbaines Sensibles est plus que jamais nécessaire pour le développer les territoires urbaines les plus fragiles. L'Etat doit raliser un vrai bilan des effets de ce dispositif et dans l'immédiat le prolonger afin que le volet économique ne soit pas déconnecté des efforts de rénovation urbaine que nous rélaisons à TOULOUSE au travers du GPV" a précisé Thierry COTELLE, Adjoint au maire en charge de l'économie et de l'emploi.

ZFU, quel avenir ?

ZFU, quel avenir ?



ZFU, Qu'elle Avenir ?

Extrait de la lettre mensuelle ZFU n° 16 de la Ville de Grenoble (septembre 2011)

 “Maintenir et amplifier l’indispensable mobilisation” Entretien avec Jacques MURA, président de la FNAE-ZUS

Avec Bruno Détrie, rédacteur.


Près de 15 ans après sa création, quel bilan tirez-vous du dispositif des zones franches urbaines ?

Le groupe de travail « ZFU, développement économique et emploi dans les quartiers» auquel j’ai participé en qualité de président de la FNAE-ZUS a produit une analyse qui montre que le dispositif Zone Franche Urbaine (ZFU) a largement fait ses preuves. Les ZFU se sont incontestablement révélées être d’excellents outils de développement sur des territoires urbains touchés par des difficultés économiques et sociales importantes. Elles ont contribué à en changer l’image et ont permis d’enclencher un processus vertueux et dynamique de revitalisation urbaine, économique et sociale, en accélérant l’implantation d’entreprises et en développant la création d’emplois et d’activités nouvelles.


Suite à la publication du rapport et aux propos du ministre, comment réagit la Fédération Nationale des Associations d'Entrepreneurs en Zones Urbaines Sensibles ?


Les propos du ministre de la ville, Monsieur Maurice Leroy, prônant la prorogation des droits ZFU au-delà du 31 décembre 2011, vont donc dans le bonsens et la fédération en a pris acte. Mais notre inquiétude reste grande.

Tout d’abord, si le rapport rédigé par Monsieur Raoult, présente un large éventail de propositions, l’ensemble est situé dans un certain flou qui incite plutôt à la méfiance quant à la mise en place effective de dispositions cohérentes. Cette inquiétude est renforcée par les propos du ministre de la ville qui, au-delà d’une déclaration de principe, ne s’engage concrètement en rien. Enfin, le contexte qui préside à l’élaboration de la loi de finances pour 2012 n’incite pas particulièrement à l’optimisme. Voilà pourquoi la Fédération a une position très réservée et appelle à maintenir et amplifier l’indispensable mobilisation et appelle les entreprises à signer la déclaration commune pour la prorogation des ZFU, accessible sur le site www.collectif-national-de-defense-des-droits-zfu.com. 

 

Pouvez-vous expliciter concrètement la position de la Fédération ?

Aujourd’hui, le risque est très clairement que le dispositif soit reconduit mais en réduisant de façon inconsidérée ses éléments moteurs. C’est pour cette raison que la FNAE-ZUS demande avec force :

- que le dispositif soit pérennisé pour une durée minimum de 5 ans, soit jusqu’en 2016, et non simplement pour trois années comme le rapport le suggère.

-   que l’on revienne aux conditions d’exonération telles qu’elles prévalaient avant le 1er janvier 2009, date à laquelle elles ont été rabotées.

-      l’on définisse et mette en place des outils d’évaluation et de surveillance pour permettre la capitalisation des résultats.

- que l’engagement soit pris de ne pas modifier les règles en cours de déroulement des dispositifs.[/size]

Toute reconduction limitée du dispositif constituerait une véritable hérésie dont l’Etat serait la première victime sans compter les importants dommages collatéraux qui ne manqueraient pas de se produire sur le terrain local. Ces territoires à fort enjeu de cohésion sociale doivent absolument être considérés à leur juste valeur.


LA FNAE-ZUS en quelques mots :


La Fédération Nationale des Associations d'Entrepreneurs en Zones Urbaines Sensibles (FNAE-ZUS) a pour objet de rassembler, d'informer et de représenter les associations d'entrepreneurs et les chefs d'entreprises implantées en ZFU et ZUS dans un esprit d’échanges et de mutualisation des expériences.

Ses missions :

- collecter et de diffuser toutes les informations relatives au dispositif ZFU-ZRU[/size]

- valoriser ses résultats nationaux et locaux[/size]

- regrouper et défendre les Intérêts des chefs d'entreprises[/size]

- promouvoir la création de nouvelles associations d'entrepreneurs et de les fédérer[/size]

- capitaliser les initiatives des associations et de les mobiliser sur des actions d'insertions visant notamment l'emploi.[/size]

Vous trouverez ci-dessous tous les liens utiles pour en prendre connaissance.

Le suivi du tour de France des ZFU :


http://avenirdeszfu.posterous.com/

 

L’argumentaire commun en direct :

http://www.fnae-zus.org/La-ZFU/1_Telechargements


Pour signer et faire signer en ligne la déclaration commune :







Voir les archives

ANNUAIRE

Liste complète

Copyright©ENTREPRISES ET TERRITOIRES D'AVENIR- 2012 | Conception site internet : www.expressiv.net
Site réalisé avec le concours de la Délégation Interministérielle à la Ville (DIV)
et la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC)

Fédération Nationale des Entreprises et Territoires d'Avenir
Maison des Initiatives - Parc Kennedy
Bât C - 285 Rue Gilles Roberval - 30900 NIMES - Tél : 04 66 38 28 36 Fax : 04 66 02 42 32